Education, ComportementSanté
06.25.2020

Transporter son chat chez le vétérinaire

Contrairement au chien, le chat n’est pas un animal qui a l’habitude de quitter son environnement, que ce soit pour une ballade, pour partir en vacances ou pour rendre visite au vétérinaire. Quand vient le moment de transporter son chat, la situation devient vite compliquée pour le propriétaire et stressante pour tout le monde. Alors comment faire ?

Pour transporter votre chat, vous pouvez utiliser une cage de transport ou bien un harnais équipé d’une laisse. Le choix de l’un ou de l’autre dépend du lieu où vous vous rendez et de votre animal. Pour un chat très stressé, peureux ou agressif, il est préférable d’utiliser une cage de transport, également pour aller chez le vétérinaire. Celle-ci lui permettra de se sentir plus en sécurité car il sera protégé de l’environnement inconnu où vous l’emmenez et des événements extérieurs potentiels. Vous éviterez également qu'il prenne la fuite. Toutefois, pour des voyages en train par exemple, et avec un chat sociable, il est possible de combiner harnais et cage afin de le laisser sortir près de vous pendant le trajet. Attention cependant à ne pas déranger les autres voyageurs bien entendu. En harnais, vous pouvez même promener votre chat dans un parc par exemple lorsque vous vivez en appartement. Le tout est de l’habituer à ces diverses techniques pour qu’il soit en confiance. Enfin, bien que le chat soit un animal territorial, selon son caractère, il peut tout à fait vous accompagner en vacances.

Pour le choix de la cage, il est conseillé d’utiliser une cage de transport en plastique dur, plus facile à nettoyer et plus sécurisante, à laquelle vous ajouterez une serviette ou une couverture pour plus de confort. Il est plus pratique que le toit puisse s’enlever, notamment pour aller chez le vétérinaire, car ce dernier aura alors moins de mal à faire sortir le chat de la boîte. Lors des trajets en voiture, il faut bien la caler dans le coffre ou au sol à l’arrière de la voiture afin d’éviter qu’elle ne se cogne lors du freinage. Pour les harnais, vous en trouverez différents modèles en animalerie et sur des sites spécialisés, qui s'adapteront à la taille de votre chat. Veillez à ne pas prendre des harnais avec des mousquetons potentiellement trop lourds car ils pourraient gêner votre animal lors de ses déplacements.

Ensuite, la clef pour que votre chat soit coopératif le jour où vous déciderez de le transporter est de s’y prendre en avance, et si possible le plus tôt possible dans sa vie. Un jeune chat sera en effet plus facile à éduquer et aura accumulé moins de mauvaises expériences au préalable. Il faut procéder par étape, prendre son temps en travaillant sur plusieurs jours et prévoir des friandises. Cela encouragera votre animal et lui fera associer la cage de transport à une expérience agréable.

Pour finir, comme tout apprentissage, il est important de s’y entraîner régulièrement, même une fois maîtrisé. Cela permettra à votre chat de s’en rappeler et entretiendra une relation de confiance entre lui et vous.