Education, Comportement
06.25.2020

Acclimater son chat à un nouvel environnement

Le chat est un animal routinier et un changement de lieu de vie peut être un évènement stressant pour lui. Selon la personnalité de votre chat, naturellement stressé ou non, cela peut aboutir à des situations pathologiques (forte anxiété, anorexie, pelade…) ou désagréables (marquage urinaire, malpropreté, agressivité…). Comment faire en sorte que tout se passe pour le mieux ?

Le chat s’approprie son environnement en déposant son odeur partout. Il possède des glandes, sur les pattes ou les joues par exemple, qui lui permettent de marquer les éléments autour de lui en s’y frottant. C’est une manière de dire « toi je te connais et tu n’es pas dangereux ». Percevoir son odeur le rassure. Lors d'un changement d’environnement, tout est à refaire et perçu comme un objet étranger, ce qui rend la situation stressante. Il faut donc procéder par étape pour permettre à votre chat découvrir peu à peu l’espace.

Dans un premier temps, il vaut mieux le laisser dans une seule pièce avec à sa disposition, des objets portant son odeur (panier, couverture, coussin, jouets…), sa litière et ses gamelles. Selon le tempérament de votre chat, il aura besoin de quelques heures à quelques jours pour bien s’approprier cette pièce. N’hésitez pas à lui consacrer du temps de jeu et des caresses pour le rassurer. Une fois habitué à sa pièce, vous pouvez lui donner accès au reste de la nouvelle maison, en veillant bien à ce qu’il puisse retourner facilement dans sa pièce de départ. Cette pièce lui servira de refuge et il va explorer toute la maison par aller-retour à partir de là. De même, agissez normalement en le caressant s’il vient vous voir, ou en vaquant à vos occupations sinon.

Si votre nouvelle maison possède un jardin, il est déconseillé de laisser votre chat sortir les premiers jours. Il ne sera pas encore familiarisé avec la maison, ce qui fait que s’il prend peur, il risque de ne pas savoir ou de ne pas vouloir rentrer. En effet, il ne s’y sentira pas assez en sécurité pour s’y réfugier. Il vaut donc mieux attendre que la nouvelle maison soit adoptée, ce qui peut prendre pour certains chats plusieurs semaines. Si votre chat réclame à sortir mais qu’il n’est pas encore prêt, il ne faut pas céder mais lui proposer des activités et des jeux pour l’occuper (jouets divers, arbre à chat, accès à une fenêtre…). Les premières sorties dans le jardin peuvent se faire en harnais s’il y est habitué.

Si votre chat est d’un naturel stressé ou que malgré le temps, il ne se fait pas à son nouvel environnement et est en mal-être, n’hésitez pas à en parler à votre vétérinaire. Vous pouvez aussi utiliser des sprays d’odeur apaisante spécifique pour les chats : certains chats y réagissent très bien mais d’autres y sont complètement indifférents.

Si le changement d’environnement provient du fait que vous adoptez un nouveau chat, ces conseils sont toujours valables. Ayez par contre à l’esprit qu’en plus d’une nouvelle maison, ce chat devra aussi s’habituer à vous, qui ne serez donc pas forcément en mesure de le rassurer, et aux autres animaux de votre maison. Il est préférable au départ qu’il se familiarise seul à une pièce, puis à vous. Pour cela, laissez-le faire le premier pas en vous asseyant dans un coin de la pièce par exemple. Selon le naturel social (il cherche spontanément le contact) et sociabilisé (il n’a pas peur de l’humain), cette découverte peut prendre du temps. Adaptez-vous donc à lui et procédez par étapes.