Education, ComportementLoisirs
06.25.2020

Application du renforcement positif : l’éducation au clicker training

Le clicker training est une méthode d’éducation du chien fondée sur le renforcement positif et adaptée quel que soit l’âge de votre animal. Pour ceux qui l'ignore, le clicker est une petite boite (qui coûte seulement quelques francs suisses) qui contient, à l’intérieur, une languette en métal qui émettra le même bruit métallique à chaque fois que vous appuierez dessus.

C’est une méthode positive, c’est-à-dire qu'elle permet de féliciter les bons comportements afin de les renforcer. Cette méthode lui permettra également de se dépenser intellectuellement (ce qui est aussi important que la dépense physique) et de lui apprendre à se concentrer. De plus, elle renforcera le lien qui vous unit.

La réussite de cette méthode repose sur le fait que le chien associe le bruit mécanique du « clic » produit par le clicker (suivi d’une récompense) au comportement qu’il a réalisé (par exemple : il s’assoit lorsqu’on lui dit le mot « assis », on clique et on lui donne une récompense). Le chien aura compris qu’après chaque « clic » vient une récompense : il essayera donc de reproduire le comportement qui aura été cliqué. Le « clic » est en fait un renforçateur secondaire (le primaire étant par exemple sa friandise préférée). L’apprentissage du chien est plus rapide lorsqu’on associe un renforçateur secondaire au renforçateur primaire.

Bases fondamentales :

  • Le « clic » est toujours suivi d’une récompense (même en cas d’erreur de votre part au moment d’appuyer).
  • Il faut utiliser une récompense très appréciée par le chien (souvent une friandise).
  • Le timing pour cliquer est très important.
  • Des séances de 10 à 15 minutes suffisent. Il faut réussir à garder votre chien concentré et motivé !

Comment commencer ?

Maintenant que vous avez compris sur quoi reposait la méthode, vous pouvez l’appliquer !

Il faut tout d’abord faire comprendre au chien que « clic » = récompense (on appelle ça « charger le clicker »).  On va donc cliquer puis donner une récompense 2-3sec après sans rien attendre du chien avant d’appuyer sur le bouton. Ensuite, on peut cliquer lorsque le chien nous regarde/est attentif. A la fin de cette première étape indispensable, le chien viendra réclamer lui-même la récompense après le clic.

Ensuite, on peut appliquer une des trois méthodes ci-dessous :

  • Méthode du leurre : guider le chien avec une friandise vers la position souhaitée (ex : le faire se coucher en amenant la friandise au sol) puis « clic » et récompense une fois dans la position.
  • Méthode de capture : « clic » et récompense lorsque le chien produit de lui-même un comportement souhaité : il va prendre confiance en lui et se mettre à proposer beaucoup de choses pour obtenir le « clic » (et donc sa récompense) à nouveau.
  • Méthode du façonnage : similaire au jeu « chaud/froid », pour des actions plus longues/complexes que l’on décompose en petites actions successives (ex : se rouler par terre). On clique lorsque le chien « chauffe », on ignore s’il « refroidit ».

Il n’est pas conseillé de trop parler : le chien comprend mieux le « clic » et les mots codes que les grandes phrases. Ces mots codes devront être introduits seulement après que le chien ait réalisé plusieurs fois de suite le comportement de lui-même. Ils seront à prononcer pendant qu’il réalise le comportement (« assis », « couché » etc…).

Au début, ne vous découragez pas si cela ne fonctionne pas parfaitement : le clicker training nécessite un apprentissage des deux côtés !

A terme, les ordres et gestes remplaceront le clic (diminution progressive de l’utilisation du clicker puis des friandises). En revanche : continuez de féliciter votre chien lorsqu’il écoute, avec une caresse ou un jouet !