Santé
06.25.2020

La chute de poils du chien

Il faut savoir que les poils poussent puis meurent et tombent en permanence. Il est donc normal qu’un animal perde des poils.

Toutefois, il existe de nombreuses maladies dont l’un des symptômes est une perte de poils.

Les maladies parasitaires

Certains parasites se développent au détriment du poil, ce qui provoque sa chute : teigne, démodécie, gale, cheyletiellose, mais le cas le plus fréquent est celui de la Dermatite par Allergie aux Piqûres de Puces (DAPP). C’est une allergie à la salive des puces: une seule piqûre de puce provoque des crises de léchage et de grattage frénétiques.

Les maladies hormonales

Voici quelques maladies hormonales ayant pour symptôme une perte de poils, avec certains autres signes spécifiques associés : le diabète sucré, le syndrome de Cushing, l’hypothyroïdie, l’hyperoestrogénisme.

Les troubles du comportement

Chez des animaux stressés, on note parfois un comportement de léchage frénétique surtout au niveau des pattes avant et à la base de la queue.

Les allergies sont des phénomènes d’hypersensibilité à différents agents, appelés allergènes.

L’alimentation contribue à la beauté du pelage. Une mauvaise alimentation est souvent à l’origine d’un poil terne et d’une mue importante.

Une alimentation de qualité associée à des traitements antiparasitaires réguliers est le meilleur atout pour un pelage sain et brillant.