Santé
06.26.2020

La dysplasie de la hanche

Cette maladie est rencontrée principalement chez des chiens de race moyenne et grande.

La transmission est héréditaire, mais les facteurs d’élevage sont également importants dans l’apparition de la maladie: une alimentation de bonne qualité est primordiale.

Le mode de transmission génétique de la maladie est complexe et il est difficile de dépister la maladie précocement.

Chez les jeunes chiots, on pourra d’abord remarquer une démarche bizarre. Toutefois, de nombreux chiots présentent cette démarche, qui ne présume pas d’une quelconque évolution vers un problème grave.

Les premières douleurs peuvent apparaître vers l’âge de 6 mois, mais elles peuvent passer inaperçues et se résoudre rapidement.

Les signes d’appel sont dus au développement d’arthrose. Le chien présente alors une boiterie, principalement à froid, c’est-à-dire le matin ou après être resté couché.

Le diagnostic de certitude est posé grâce à la radiographie.

Le traitement médical mis en place consiste alors en l’administration d’anti-inflammatoires qui soulagent la douleur.

Il existe également aujourd’hui de nombreux traitements chondroprotecteurs qui permettent de ralentir l’évolution de l’arthrose. Un traitement chirurgical peut parfois être proposé en fonction de l’animal, de son âge et de l’installation de l’arthrose. Les techniques chirurgicales sont nombreuses et leur choix doit être fait pour chaque chien par le vétérinaire chirurgien.