Santé
06.25.2020

L’arthrose chez le chien

L’arthrose est une affection dégénérative courante, touchant aussi bien l’homme que l’animal. Elle est très fréquente chez le chien puisqu’on estime qu’environ un chien sur cinq en est atteint. Son évolution est irréversible mais peut être soulagée par des traitements symptomatiques.

Qu’est-ce que l’arthrose ?

C'est une affection des articulations. Elle est caractérisée par la destruction progressive et irréversible du cartilage articulaire qui recouvre les os et permet habituellement d’amortir les chocs. Les articulations les plus touchées sont l’épaule, la hanche, le coude et le genou.

Quels sont les deux types d’arthrose ?

Tous les chiens sont sujets à l’arthrose. Cependant, les causes d’apparition peuvent être différentes :

  • L’arthrose primitive survient suite à l’usure des articulations, lors de vieillissement ou d’inflammation par exemple. Les chiens âgés sont donc plus susceptibles de développer ce type d’arthrose. L’obésité peut également en être à l’origine.
  • L’arthrose secondaire apparaît lorsque le fonctionnement de l’articulation est altéré, suite à un traumatisme par exemple. Elle peut également être due à une malformation articulaire, comme la dysplasie de la hanche, et apparaîtra donc chez des chiens jeunes. Les Rottweilers, Labradors, Golden Retrievers et Bouviers Bernois sont prédisposés à cette forme.

Quels sont les symptômes ?

La douleur est le premier symptôme observé lors d’arthrose. En effet, l’articulation perdant sa souplesse, les déplacements du chien se font de plus en plus difficilement. En début d’évolution, le chien réduit volontairement ses déplacements et son activité physique. Il est donc moins demandeur de balades et limite la course et les sauts (pour monter les escaliers ou sur le canapé par exemple). L’appui sur le membre arthrosique étant douloureux, une boiterie apparaît en général rapidement. Lorsque la maladie évolue, la douleur s’accentue et peut donner lieu à des gémissements lorsque le chien essaie de se déplacer, voire à de l’agressivité. Dans les derniers stades d’évolution de l’arthrose, une ankylose peut se mettre en place : l’articulation est immobilisée, permettant ainsi de réduire la douleur.

Quelles solutions pour soulager l’arthrose ?

L’arthrose étant une maladie incurable, l’objectif du traitement est de soulager l’animal en diminuant la douleur. Il est conseillé dans un premier temps de diminuer l’activité physique du chien ainsi que de surveiller son alimentation et de contrôler son poids.

Un examen de contrôle chez un vétérinaire est cependant rapidement nécessaire, afin de mettre en place un traitement adapté. Au court terme, des anti-douleurs peuvent être prescrits, afin de soulager le chien lors des crises aiguës d’arthrose. Des protecteurs du cartilage peuvent être ajoutés à l’alimentation du chien, sous forme de comprimés ou de croquettes spécialisées, pour des cures d’environ deux mois. A plus long terme, il est possible d’opter pour un traitement de physiothérapie chez un vétérinaire spécialisé. Cette médecine consiste à faire pratiquer à l’animal un sport tel que la nage, qui permet de limiter le blocage de ses articulations ainsi que de renforcer sa masse musculaire. Une rééducation fonctionnelle peut également être mise en place, dont le but est de maintenir une amplitude articulaire suffisante et de contrôler la douleur. En dernier recours, un traitement chirurgical peut être envisagé, avec la pose d’une prothèse ou le blocage définitif de l’articulation.

Si vous suspectez votre chien d’être atteint d’arthrose, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire pour réaliser un contrôle et discuter avec lui des différentes possibilités de traitement.