SantéSenior
06.26.2020

Les changements comportementaux

Au même titre que l’Homme, le chien peut être touché par le vieillissement cérébral. Un processus naturel qui entraîne parfois l’altération de certaines facultés ou des troubles du comportement, conséquences directes du déclin de la mémoire et de l’apprentissage :

  • Désorientation à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison
  • Modification des relations sociales avec les maîtres et la famille
  • Perte de la propreté
  • Troubles du rythme de sommeil

La vue, l’ouïe et l’odorat, peuvent aussi perdre de leur acuité avec l’âge. Ces pertes sensorielles peuvent alors être à l’origine de l’augmentation du temps de sommeil, d’une certaine forme d’agressivité ou d’anxiété, le chien percevant de moins en moins bien son environnement.

Si votre chien présente certains de ces signes, n’attendez pas pour réagir:

Consultez votre vétérinaire et dressez-lui une liste exhaustive des changements constatés. Ces troubles comportementaux ne sont pas une fatalité et plus ils seront détectés tôt, plus le traitement sera efficace.

Un repérage précoce des signes du vieillissement permet de commencer un traitement adapté et d’améliorer le confort de vie de votre chien.

Stimuler un chien et lui donner une alimentation adaptée à son stade de vie permet de retarder le vieillissement cérébral.

Les signes de l’âge apparaissent de manière progressive et peuvent différer d’un chien à un autre.