Education, Comportement
06.26.2020

Les différentes formes d'agressivité chez le chat

Il faut savoir que le chat est un animal territorial, prédateur et qui n'a pas de «comportement social» ou de hiérarchie comme le chien. Comme on le dit souvent, il est «indépendant». Certains chats sont plus agressifs que d’autres et les causes en sont multiples. Sachez toutefois qu’il est indispensable de consulter un vétérinaire face à un changement de comportement brutal sans explication apparente.

L'agressivité territoriale

Elle peut s’exercer contre d’autres animaux, mais aussi envers les humains. Le «caractère» du chat est alors primordial, c'est-à-dire son degré de socialisation, caractéristique qui s'acquiert au plus jeune âge. Il est parfois difficile de remédier à un manque de socialisation; cela nécessite de la patience et un traitement spécifique comme des phéromones d'apaisement et de socialisation que vous trouverez chez votre vétérinaire.

L'agression par prédation

Les chats ont parfois des crises «d'agressivité», comme si leur instinct de chasseur ressurgissait et que vous étiez leur proie. Cette situation souligne le fait que votre compagnon a besoin de jouer et que l'on s'occupe de lui. Ces crises peuvent aussi être liées à un problème de nourriture, par exemple si le chat a faim ou est en compétition avec d'autres animaux.

L'autodéfense

Le chat se défend contre une agression, généralement physique: douleur, contrainte (les chats n'aiment souvent pas être maintenus contre leur gré). Comme pour la socialisation, la tolérance aux manipulations et aux contraintes est difficile à améliorer si les bonnes habitudes ne sont pas prises dès le plus jeune âge.

Le syndrome du chat caressé mordeur

Ce problème fréquent est en fait une forme d'autodéfense. Le chat est généralement peu tolérant au contact physique et se fâche parce qu'au bout d’un certain temps il ne le supporte plus. Dans ces cas, il est important de repérer les premiers signes avant l'attaque afin de l'éviter: il s'agit généralement du chat qui a des yeux ronds écarquillés et qui remue la queue. Cette agressivité peut être évitée par une manipulation fréquente des chatons dès le plus jeune âge. Plus on s'y prend tard, plus ce sera difficile même si l'aide d'une thérapie adaptée et de médicaments peut permettre une amélioration.

L'agressivité redirigée

Le chat exerce son agression vis-à-vis d’une cible qui n'est pas l'objet de son énervement! Le stimulus peut être très variable et parfois non perceptible par les humains (ultrasons, odeurs désagréables, chat à l'extérieur, etc.). Si lorsque vous caressez le chat il entend un bruit désagréable ou qui lui fait peur, il peut se retourner contre vous et fuir ensuite. On peut encore une fois soigner ce problème avec des médicaments et des thérapies comportementales qui permettent de contrôler l'état émotionnel du chat. Mais encore une fois, la prévention est de mise: il faut savoir reconnaître un chat excité et ne pas le toucher dans ces moments là.

Les problèmes de santé

Il s'agit de problèmes de santé, avec ou sans symptômes évidents. La première cause est bien entendu la douleur, mais il existe d'autres maladies. Il est donc indispensable de consulter un vétérinaire face à un changement de comportement brutal sans explication apparente (pas de changement de milieu de vie, pas de nouveaux animaux, pas de facteurs de stress évidents, etc.).