Législation
07.09.2020

Loi sur la protection des animaux

Nul n’est censé ignorer la loi

La loi sur la protection des animaux, son ordonnance et les commentaires, cela représente 241 pages. Tout protecteur des animaux devrait prendre connaissance de ce qui est la base légale de la protection des animaux. Mais c’est trop demandé. Cet ensemble est un véritable manuel qui peut et doit être consulté dans tous les cas où un problème de protection des animaux se pose. Les nouvelles dispositions par rapport à l’ancienne ordonnance font l’objet de résumés de Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires, par exemple : «Mon chien, j’en prends soin», «Mes moutons, j’en prends soin», «Mes chevaux j’en prends soin», etc.

Office fédéral : Respectons nos animaux

A part l’abondance de matière, il se pose un autre problème, celui de l’application des diverses exigences légales. Dans le domaine de la protection des animaux, les services vétérinaires cantonaux et la police, faute de personnel nécessaire, ne peuvent faire respecter partout la législation.

Cette loi et cette ordonnance sont progressistes. Les autorités fédérales ont tenu compte de la plupart des propositions de la protection des animaux. Cependant, il manque malheureusement des prises de position claires en faveur des animaux dans les cirques et les zoos, ainsi que plus de sévérité concernant l’expérimentation animale, notamment l’interdiction d’expérimenter sur des singes.