Santé
07.27.2020

Pourquoi mon chien bave ?

Il peut être tout à fait normal qu’un chien bave, notamment s’il appartient à certaines races particulières. Cependant, il existe des situations dans lesquelles un chien qui bave est la conséquence d’une pathologie. En tant que propriétaire, il est important de pouvoir remarquer ce genre de situation alarmante.

D’une part, un chien se mettant à baver abondamment est une situation normale si cela a lieu dans des conditions particulières et non pathologiques. Par exemple, il peut s’agir d’un signe d’excitation. Un mâle non castré a particulièrement tendance à baver et même à frémir des babines face à une femelle en chaleur (qu’elle accepte ou non l’accouplement à ce moment-là). L’excitation liée au jeu peut aussi être à l’origine de l’émission soudaine de bave, notamment chez les jeunes chiens. De plus, une sécrétion de bave est aussi un signe d’appétit. Il n’est pas surprenant d’observer un chien se mettant à baver abondamment pendant que son propriétaire remplit sa gamelle. Dans ce cas, la salivation est censée redevenir normale une fois le repas terminé.

D’autre part, certaines races de chien sont particulièrement prédisposées à l’émission importante de bave. C’est notamment le cas des races brachycéphales qui comprennent ce qu’on appelle communément les chiens « à nez retroussé » tels que les Bouledogues, les Carlins, les Cavaliers King Charles et bien d’autres. La morphologie de leur crâne, et surtout de leur mâchoire, ne leur permet pas d’avaler toute la salive produite ce qui entraîne l’émission de bave. C’est aussi le cas des chiens à babines pendantes tels que les Bouviers Bernois ou les Saint-Bernards.

Néanmoins, il aussi existe des situations pour lesquelles un chien qui bave est la conséquence d’une pathologie. C’est notamment ce qu’on observe suite à une intoxication ou à l’obstruction des voies digestives, par exemple lorsqu’un chien a un corps étranger resté coincé dans l’œsophage. Le fait qu’il bave peut être un signe avant-gardiste de vomissement. Dans ce cas, il est primordial de s’intéresser au contenu du rejet pour tenter d’identifier la cause de l’intoxication puis de se rendre au plus vite chez un vétérinaire. Un chien souffrant d’un coup de chaleur a aussi tendance à baver. Il faut d’abord enlever l’animal des conditions responsables de son état pour le mettre au frais. Si c’est au propriétaire d’initier le refroidissement, avant la visite impérative du vétérinaire, cet acte doit absolument être progressif pour prévenir un choc thermique. On utilise de l’eau de plus en plus fraiche pour rincer l’animal et on prend la température de l’animal fréquemment. Il faut aussi lui proposer de l’eau pour qu’il s’hydrate mais sans le forcer. Il existe aussi des situations plus complexes provoquant l’émission de bave chez un chien. Ce phénomène peut résulter d’une tumeur buccale, d’un ulcère ou d’une affection des dents ou des gencives. Sans oublier, bien évidemment, qu’il s’agit aussi d’un symptôme de la rage. S’il l’un de ces cas paraît plausible, la consultation chez un vétérinaire devient indispensable et doit être réalisée dans les plus brefs délais.