Santé
06.25.2020

Problèmes de la peau et du pelage

Boules de poils

Un chat passe environ 30% de la journée à faire sa toilette. Sa langue couverte de papilles orientées vers l'arrière agit comme une brosse et lui permet d'enlever les poils morts de son pelage. Les poils sont alors avalés et doivent être éliminés par les crottes ou seront régurgités.

Si le chat absorbe une trop grande quantité de poils, ceux-ci peuvent former dans son estomac des boules de poils pouvant causer des troubles digestifs. Cela est plus fréquent chez les chats d'appartement car la période lumineuse (photopériode, longueur du jour) reste plus ou moins la même toute l'année et une mue permanente s'installe alors.

Poil terne

Le pelage est le reflet du bon fonctionnement d'un grand nombre de processus physiologiques. Un manque d’acides gras essentiels (omega-3 et omega-6) peut rendre le poil terne et cassant.

Un apport insuffisant de certains acides aminés peut conduire à une chute de poils excessive, un manque de brillance, des décolorations ou un changement dans la texture du pelage.

Pellicules

Les pellicules sont formées par un processus naturel - le renouvellement constant des cellules de la peau. Ce mécanisme protège l'animal des maladies et empêche le dessèchement de l'épiderme.

En règle générale, les pellicules sont à peine visibles et sont éliminées lors du brossage ou par le chat lors de sa toilette quotidienne. Différents facteurs peuvent cependant accélérer le renouvellement des cellules et conduire ainsi à une plus grande formation de pellicules.

Ces facteurs sont par exemple un air sec dans l'appartement lors de la période de chauffage hivernale, mais également des facteurs provenant de l'alimentation tels qu'un apport en acides aminés de mauvaise qualité ou un manque en acide gras essentiels.